Et oui lundi prochain c’est Thanksgiving au Canada et donc on va parler aujourd’hui de cette tradition très américaine, que tout le monde connaît et qui est un véritable cauchemar pour les dindes du monde entier (enfin je suppose).

La dinde thanksgiving au four

Petit rappel historique pour commencer, Thanksgiving symbolise le repas que les Indiens ont partagé avec les colons en 1621 alors que ces derniers mouraient littéralement de faim. Ils leur ont également fourni des semences et appris à pêcher. C’est bien généreux de leur part quand on sait que les colons leurs ont par la suite offert des couvertures volontairement contaminées par des maladies européennes qui leur ont été mortelles (je me serais méfié…).

Toujours est-il, que chaque année, le deuxième lundi d’octobre au Canada et le quatrième jeudi de novembre aux États-Unis, on célèbre ce repas très connu qui fut représenté par de nombreux peintres (aussi appelé Jour de l’Action de grâce ici au Québec).

Vous l’avez tous vu au moins une fois dans un film, c’est un moment de partage familial, on est content d’être là, et ou surtout on s’en met plein le bide.

Thanksgiving est toujours pantagruélique, et il ne viendrait pas à l’esprit de la cuisinière américaine de laisser partir les invités avec ne serait-ce qu’un centième de leur estomac vide.

La dinde avec le stuffing

C’est un repas riche, dans lequel on trouve en général :

Bien entendu, suivant les pays et les familles, on adapte, surtout avec d’autres accompagnements comme des carottes ou des navets en purée.

En Alaska, certaines personnes achètent spécialement de la viande de baleine (assez chère et rare) pour cette occasion. il faut croire qu’il n’y a pas beaucoup de dindons en Alaska (en même temps il n’y a pas grand-chose en Alaska).

Une assiette de thanksgiving

Et maintenant, quelques petits chiffres marrants sur Thanksgiving :

  • 1,19 $, c’est le coût moyen par pound (450 g) d’une dinde congelée en 2011
  • En moyenne, les dindes achetées font 15 pounds
  • c’est donc un coût total pour la dinde de 17,85 $ (hors taxes). Avouez que c’est pas cher au poids comparé aux huîtres de Noël ou au foie gras
  • Les Américains consomment à l’année près de 14 pounds de dinde (6,35 kg).
  • En fait, d’après la fédération nationale des dindes (je sais, je sais), un Américain moyen consomme 1,36 kg de dinde au cours du repas (il faut ajouter les à-côtés).
  • Le conseil américain de l’exercice (organisme officiel), indique que le repas de Thanksgiving représente 3000 calories en moyenne. C’est pas tout ça, faut aller courir après (pendant 4 heures sans s’arrêter exactement).
  • En 2005, 256 millions de dindes ont été élevées aux États-Unis. Ca représente 7,4 milliards de pounds de de viande, soit 3 356 583 538 kg (3,3 millions de tonnes). Ca en fait de la dinde

Voilà, j’espère que vous en savez un peu plus maintenant sur cette tradition qu’est Thanksgiving, je publierai bientôt des recettes pour vous puissiez vous préparer pour le date américaine, et vous aussi vous faire péter le bide.

Une table de thanksgiving

Je rappelle d’ailleurs que la recette de pumpkin pie est déjà sur le site donc vous pouvez la faire dès maintenant.

Happy Thanksgiving !



Rating: 4.4/5. From 3060 votes.
Please wait...