Qu’est ce que la cookie dough ?

Cet article fait partie de la catégorie Recettes de cookies

Lorsque la crème glacée ne suffit pas, rien ne peut vous rassasier autant que des morceaux de pâte à biscuits aux pépites de chocolat.

Le beurre, le chocolat et une combinaison de sucre cristallisé et de mélasse envoient des impulsions satisfaisantes de votre langue directement à votre cerveau, avant même que vous n’avaliez et ne digériez ce cadeau des dieux de la science alimentaire moderne.

Cet article fait partie des articles sur les cookies.

Cookie dough, kézako ?

Le terme cookie dough désigne tout simplement la pâte à cookie crue.

Je sais que ça peut vous décevoir, mais il ne s’agit que de ça.

Maintenant, là où la beauté du marketing apparaît, c’est le nombre de produits qui en intègrent, car les fabricants ont bien compris l’attrait du public pour cette nourriture.

Personnellement, j’ai déjà goûté de la cookie dough dans au moins ces produits :

  • crème glacée
  • barres de chocolat
  • biscuits
  • céréales
  • cheesecake
  • brownie
  • barres protéinées
  • trempettes / dips
  • pop-corn

Les dangers de la cookie dough

La pâte à biscuits contient des œufs crus

La plupart des pâtes à biscuits contiennent des œufs crus. Bien que les œufs soient généralement stérilisés à la chaleur, certaines bactéries peuvent rester sur la coquille extérieure.

Lorsque l’œuf est cassé, les bactéries de la coquille peuvent contaminer les aliments auxquels les œufs sont ajoutés. Les œufs sont couramment contaminés par la bactérie Salmonella.

L’infection à la salmonelle se caractérise par de la fièvre, des vomissements, de la diarrhée et des crampes abdominales qui commencent environ 12 heures après la consommation de l’aliment contaminé et qui durent généralement jusqu’à 7 jours.

Cependant, les cas graves peuvent nécessiter une hospitalisation et peuvent même évoluer vers une septicémie – une infection bactérienne généralisée.

Heureusement, les risques de contracter une infection à Salmonella sont relativement faibles.

Pourtant, aux États-Unis, on recense chaque année environ 79 000 cas de maladie et 30 décès dus à des infections à Salmonella liées à la consommation d’œufs crus ou insuffisamment cuits.

Les femmes enceintes, les personnes âgées, les enfants et les personnes dont le système immunitaire est affaibli ne devraient pas consommer de pâte à biscuits crue ou d’œufs non cuits. Pour ces personnes, les infections à Salmonella peuvent être plus graves et mettre leur vie en danger.

Contient de la farine crue

La pâte à biscuits crue contient également de la farine non cuite, qui peut présenter un risque pour la santé.

Contrairement aux œufs, qui sont stérilisés à la chaleur pour réduire le risque de contamination bactérienne, la farine n’est pas traitée pour tuer les agents pathogènes. Toute bactérie présente dans la farine est généralement tuée pendant la cuisson.

Par conséquent, manger de la farine crue peut vous rendre malade si elle est contaminée par des bactéries nocives comme E. coli.

E. coli peut causer de graves crampes d’estomac, des vomissements et de la diarrhée qui persistent pendant 5 à 7 jours.

Pâte à cookies crue sécuritaire

Pour que la farine crue soit sans danger sans la cuire, vous devez la stériliser à la chaleur chez vous.

Pour ce faire, étalez la farine sur une plaque à biscuits et mettez-la au four à 175°C (350°F) pendant 5 minutes, ou jusqu’à ce que la farine atteigne 70°C (160°F).

Concernant les oeufs, vous devez utiliser des oeufs pasteurisés, dont le processus tuera tous les pathogènes potentiels.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Cet article est également disponible en allemand : Was ist Keksteig?