Recette des hash browns

Cet article fait partie de la catégorie Recettes de plats américains

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de vote. Soyez le ou la première à donner votre avis

Les hash browns, c’est une bonne recette des familles. A faire pour le petit déjeuner, le brunch ou le dîner, ça passe avec tout !

De beaux hash browns avec de la crème

Recette pour 4 personnes

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 15 minutes

Temps total de la recette : 35 minutes

Ingrédients pour les hash browns

  • 2 pommes de terre pour les frites
  • 1 oeuf
  • 1/2 oignon
  • 31 g de farine (1/4 de tasse)
  • Sel et poivre
  • De l’huile de friture

Les hash browns, c’est un plat qui n’a pas été créé aux USA, mais que les immigrants ont apporté.

On trouve des équivalents chez les allemands, les espagnols, et plein d’autres pays.

Maintenant, ça fait partie de la culture nord-américaine, et ça se fait en accompagnement d’un plat ou même au petit-déjeuner. Simple à faire, bon, les mamans aimeront faire ça à leurs enfants (et leurs maris !) (Et les maris aimeront également faire cette recette à leur famille).

L'important c'est la cuisson

Recette pour les hash browns

  • Raper les pommes de terre
  • Les rincer jusqu’à ce que l’eau soit claire
  • Sécher la pomme de terre correctement
  • Mettre la pomme de terre dans un bol, et ajouter l’oignon, la farine et l’oeuf
  • Bien mélanger
  • Faire des « steaks » de pomme de terre
  • Faire chauffer une bonne dose d’huile dans une poêle, et mettre les steaks de pomme de terre
  • Faire cuire jusqu’à ce que le dessous ait une couleur dorée, puis retourner le steak
  • Sortir de la poêle, et sécher sur du papier absorbant
  • Saler et poivrer
Vous pouvez rajouter les légumes que vous voulez On peut faire frire les hash browns

19 réflexions au sujet de “Recette des hash browns”

  1. Bonjour cette recette ma fait penssais au Rösti suisse. La seule difference c’est que la recette suisse ne contient pas d’oeuf.

    Répondre
  2. Bonjour,
    J’ai essaye cette recette, comme tant d’autres. Malheureusement, celle-ci n’a pas réussi. La galette était bien cuite à l’extérieur (bien brune), par contre, le centre était encore cru… Pas bon du tout…
    L’huile doit être très chaude et doit le rester ? Ou faut-il cuire à feu doux ?
    En tout cas, merci pour ce site, c’est un plaisir pour ma famille et moi.
    Bardaf

    Répondre
    • Bonjour Bardaf

      Il faut une température assez chaude mais pas trop, pour justement éviter ce genre de déconvenues.
      Feu moyen/moyen-fort, et c’est bon.

      Répondre
    • Bonjour,

      Cette recette mérite bien le titre de « old fashioned hash brown ». Le vrai gout US 🙂
      Au sujet de la cuisson, il faut préciser que les galettes doivent être aplaties à la spatule à la façon des steaks hachés des burgers quand vous les cuisez… Ils seront parfaits.
      Bon appétit. Enjoy !

      Fred

      Répondre
  3. Bonjour,
    J’ai testé cette recette, malheureusement c’était raté.
    L’extérieur était bien cuit (brun), par contre, l’intérieur était cru, c’était vraiment pas bon.
    J’ai testé des tas de recettes de ce site, c’est la première fois que je foirais.
    L’huile doit être très chaude ? Faut-il maintenir le feu fort pendant la cuisson ?
    Merci pour votre site 😉
    Ben

    Répondre
    • Bonjour Ben

      Il faut arriver à trouver la bonne température, moyenne/forte, pour que ça cuise assez sans pour autant brûler.

      Répondre
    • c’est de la patate, il faut le temps de cuisson, pas seulement un aller retour dans l’huile, donc température moyenne de l’huile 🙂

      Répondre
  4. Bonjour,

    Pensez vous que l’on puisse rajouter du fromage et des lardons?

    Répondre
    • Bonjour Bell

      Des lardons oui, le fromage j’ai peur qu’il brûle vu le temps de cuisson. Mais à tester

      Répondre
  5. C’est assez sexiste et vieillot de dire que les mamans pourront le faire à leurs enfants et leurs MARIS. Tout le monde pourra le faire à tout le monde, y compris les maris à leurs femmes, les femmes à leur femmes, les maris à leurs maris, les oncles, les tantes à leurs neveux. On est pas en 1950, je m’inquiète de votre mentalité, quand même, même si je me rends compte que vous avez juste dit cela en passant. Je pense que ça reste une image négative, aussi anodine qu’elle en a l’air. Je ne veux pas manquer de politesse, bien sûr. La recette a l’air cool quand même et je vous remercie de la partager quoiqu’il en soit. Mais elle ne sera pas l’apanage des mamans clichés pour leurs familles clichées, heureusement.

    Répondre
    • Bonjour brat

      Je vais t’expliquer pourquoi j’ai précisément choisi cette tournure de phrase.

      D’après mes statistiques, mon blog est visité à 75% par des femmes, et les différents commentaires semblent confirmer ce point.
      Je m’adapte donc à mon lectorat d’après ces statistiques, et non du à cause d’esprit misogyne de ma part.

      Sachant que c’est moi qui cuisine à la maison dans 90% des cas, que je participe grandement au ménage et au rangement, je pense justement être assez moderne au niveau de ma mentalité.

      Répondre
  6. Je rejoins Brat sur son commentaire. Étant une femme, je me sens tout de même assez rabaissée par ce commentaire, qui, au lieu de simplement partager une recette, donne juste l’impression d’être une machine à nourrir sa petite famille.
    Dire que vous vous adaptez à votre lectorat ne fait que confirmer le problème : une femme n’est pas une maman, une femme n’est pas une épouse, une femme est une femme, point. C’est assez dommage d’avoir décrédibiliser votre propos, car la recette est excellente, et se passait bien d’un petit commentaire sexiste.
    En espérant que vous comprendrez qu’il s’agit là d’un problème de fond et de forme, évitez à l’avenir de vous « adapter » à votre lectorat et continuer à transmettre du savoir culinaire sans y aller de vos avis.

    Répondre
    • Bonjour Mallory

      Je maintiens mon point de vue concernant l’adaptation de mon écrit aux statistiques de mon blog. Si mon blog avait été majoritairement lu par des hommes, j’aurais écrit directement que les maris pourraient faire recette pour leurs épouses. Cependant, j’ai rajouté une mention plus « large », qui je l’espère satisfera tout le monde.

      En revanche, je ne suis pas d’accord. Une femme peut être une épouse, une maman et plein d’autres choses, tout comme un homme peut être un mari, un père et autant d’autres choses. C’est au contraire ces multiples facettes qui composent nos êtres.

      Répondre
    • Bonjour,
      Merci Bruno pour cette recette 🙂
      D’autre part, svp, laissez le tranquille pour qui fait quoi à qui… Franchement, vivons dans une société à ce point susceptible et avec un tel esprit de controverse qu’on a plus le droit de dire qu’une épouse peut faire quelque-chose pour son mari ou une mère pour ses enfants ? Y a-t-il ici quelque-chose de dégradant ? N’est-ce pas une simple manifestation d’amour au sein de la famille ? Si son lectorat est principalement des femmes, à t-il droit de leurs adresser un commentaire ? À t-on le droit de faire un commentaire aux hommes (« Vous allez épater vos épouses ! ») si on décrit une recette pour BBQ sans se faire invectiver par des extrémistes ?
      En tout cas, merci encore Bruno !

      Répondre
  7. Bonjour,

    Je viens de tester cette recette pour une jeune canadien que j’avais à la maison et aussi pour me souvenir de celles que j’avais mangé en Californie, et le résultat a été conforme à ce que j’attendais !
    Alors bravo et merci. Je garde précieusement cette recette, j’adore !!

    Répondre
  8. salut la gang ! Si vous vivez vraiment votre libération des anciennes coutumes, vous n’oseriez même pas
    en tout un plat.
    Le Monsieur est assez gentil de nous fournir sa recette qu’on lui dit MERCI|

    Répondre
  9. Moi je suis une femme libre et moderne et je revendique d’etre une maman qui nourrit ses enfants et sa famille.J’adore ce rôle. Le sexisme n’a rien à voir ici. Vous devriez avoir honte de tout négativer comme ça . C’est ridicule et inutile comme débat. Vous feriez mieux d’être fier d’un rôle noble qui est celui de maman au lieu de vous lamenter. On entre dans une société complètement parano où il faut se justifier de tout. C’est nul.

    Répondre
  10. Les gens deviennent c…..avec les années, Franchement faire tout un plat pour une phrase aussi anodine. Moi je ne suis pas rabaissé. On sait très bien que en générale ce sont les femmes qui cuisine, même si les mentalité commence à changer un peu, mais difficilement tout de même. On est ici pour parler recette, pas pour critiquer une petit phrase. Il y a des choses plus grave dans la vie que de faire chier une personne qui travail pour nous apporter de bonne chose et vous vous critiquer pour une phrase au lieu de le soutenir dans son travail. Qu’elle connerie….

    Répondre
  11. Cela devient débile de ne plus pouvoir parler d’une maman ou d’une épouse qui cuisine sans qu’une armée de dites féministes ne se disent offusquées ; j’adore cuisiner pour le plaisir de mon petit mari et des enfants quand ils viennent nous voir et je ne veux pas d’aide car c’est mon plaisir de pouvoir faire plaisir sans me sentir rabaissée comme certains le pensent !!!!!!
    Merci pour les recettes malgré tout !!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Inscrivez vous à la newsletter afin de revoir votre livre gratuit immédiatement
close-link
Vous voulez plus de recettes ?

Recevez un livre de recettes gratuites

close-link