Comment faire son propre buttermilk – La recette facile

Cet article fait partie de la catégorie Recettes de boissons américaines

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de vote. Soyez le ou la première à donner votre avis

Apprenez comment faire votre propre buttermilk, un ingrédient qui revient souvent dans la fabrication de pâtisseries américaines, et qui permet d’obtenir plus de moelleux dans vos réalisation.

Pot de buttermilk

Recette pour 250 ml de buttermilk

Temps de préparation :

Temps total de la recette :

Ingrédients pour le buttermilk

  • 250 ml de lait (entier si possible)
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron ou de vinaigre blanc
Citron

Conseils

Peut être avez vous entendu parler du buttermilk sur le site. Aussi appelé lait ribot ou sous d’autres appelations, on peut en trouver en France mais cela n’est pas toujours garanti.

Alors que vous souhaitiez faire des pancakes bien épais et très moelleux ou de très bons cupcakes red velvet, il va vous falloir un substitut.

Avec cette solution, vous n’obtiendrez certes pas un mélange aussi épais qu’avec du buttermilk classique, mais il aura la même action au sein de la recette. Vous pouvez même le boire si vous aimez les boissons acidulées (bien que le vrai buttermilk soit meilleur).

Pour vous aider à comprendre pourquoi le buttermilk a un effet levant sur les pâtisseries, c’est en fait son acidité qui va réagir avec la levure ou le bicarbonate de soude, et créer un plus grand dégagement gazeux. Pour créer cette acidité si vous n’avez pas de buttermilk sous la main, c’est le jus de citron ou le vinaigre blanc versé dans le lait qui prendra le relais. le lait va cailler et son ph va baisser, et donc devenir plus acide.

Buttermilk à l’ancienne VS moderne

Autrefois, le babeurre était simplement le liquide qui restait après la transformation de la crème en beurre. Lorsque la crème non pasteurisée « mûrissait » pendant quelques jours avant d’être barattée, les bactéries naturelles la faisaient fermenter en transformant les sucres du lait en acide lactique, ce qui rendait le babeurre légèrement aigre et légèrement épais.

Mais comme la quasi-totalité du lait et de la crème est désormais pasteurisée à haute température, un procédé qui tue ces bactéries, la plupart des babeurres vendus aujourd’hui sont des babeurres de culture, fabriqués en réintroduisant des bactéries lactiques dans du lait écrémé ou à faible teneur en matières grasses pasteurisé. Souvent, il est également renforcé par du sel et des épaississants comme la carraghénane et l’amidon. Peu de fabricants commerciaux vendent aujourd’hui du babeurre qui est véritablement un sous-produit du processus de fabrication du beurre.

Bien qu’il ait l’air riche et crémeux, le buttermilk traditionnel était toujours sans matières grasses, car toutes les graisses se retrouvaient dans le beurre fait maison. De nos jours, le buttermilk de culture peut être écrémé ou entier, avec le nombre de calories correspondant, tout comme le yaourt et la crème fraîche, bien que la plupart des produits que nous achetons en magasin soient allégés.

Recette pour le buttermilk

  • Prenez un grand verre
  • Versez le lait
  • Ajouter le jus de citron ou le vinaigre, suivant ce que vous avez choisi
  • Mélangez bien
  • Laissez reposer à température ambiante pendant 10 minutes
  • Le buttermilk est prêt à être utilisé
Cet article est également disponible en allemand : Buttermilch selber machen - Das einfache Rezept
S’abonner
Notification pour
28 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires