Histoire et sites culturels de l’État de Pennsylvanie

La Pennsylvanie est imprégnée d’histoire américaine et offre aux visiteurs une multitude d’opportunités pour explorer son patrimoine culturel riche et diversifié. De l’époque coloniale à la Révolution américaine en passant par l’ère industrielle, l’État regorge de sites et de musées qui racontent son histoire captivante.

La Pennsylvanie a été fondée en 1681 par William Penn, un quaker, en tant que refuge pour les quakers et d’autres groupes religieux persécutés en Europe. L’État a joué un rôle clé dans l’histoire coloniale américaine, en abritant la célèbre ville de Philadelphie, où a été signée la Déclaration d’Indépendance en 1776.

Que vous soyez passionné d’histoire de l’art ou simplement à la recherche d’une excursion intéressante, la Pennsylvanie regorge de sites historiques et culturels à visiter.

Washington Crossing Historic Park

Washington Crossing Historic Park

Washington Crossing Historic Park, situé dans les cantons d’Upper Makefield et de Solebury, dans le comté de Bucks, est un National Historic Landmark (monument historique national). Il commémore l’un des événements les plus importants de l’histoire des États-Unis : La traversée par le général George Washington de la rivière Delaware glacée le jour de Noël 1776 pour surprendre la garnison hessoise qui défendait Trenton, dans le New Jersey, et remporter une victoire cruciale pour la cause révolutionnaire.

Ce parc abrite également la Bowman’s Hill Wildflower Preserve, une zone humide de cent acres qui comprend plus de 1 000 espèces de plantes. Elle a été aménagée en 1934 et est considérée comme la première du genre dans le pays.

Le parc est une destination populaire pour les familles et les touristes qui recherchent une approche plus décontractée de la guerre d’Indépendance. Les visiteurs peuvent assister à des reconstitutions de la traversée de Noël, regarder un film documentaire, faire une visite guidée du village historique et profiter des aires de pique-nique et des sentiers de randonnée le long de la rivière Delaware.

Un autre site populaire est la Bowman’s Hill Tower, un pont d’observation de 125 pieds qui offre des vues panoramiques de la vallée de la rivière Delaware. La tour n’est accessible que lorsqu’elle est ouverte (entrée payante).

Plusieurs autres sites du Washington Crossing Historic Park valent également la peine d’être explorés. La maison Thompson-Neely, par exemple, était un hôpital de campagne pendant la campagne d’hiver de 1776/1777. Un jeune James Monroe y a passé sa convalescence après avoir été blessé lors de la bataille de Trenton.

D’autres bâtiments historiques du parc comprennent une grange du XXe siècle qui abrite 5 répliques de bateaux Durham, qui étaient utilisés pour transporter la fonte le long de la rivière Delaware pendant la Révolution. Les bateaux sont utilisés chaque année lors de la reconstitution de la traversée nocturne dans le parc.

Pour une expérience plus concrète, vous pouvez participer à une visite guidée du village historique ou vous porter volontaire pour participer à des projets de restauration au centre d’accueil des visiteurs et sur d’autres sites du parc. Vous pouvez également faire un don déductible des impôts aux Amis du Washington Crossing Historic Park pour soutenir ses programmes éducatifs.

Fort Roberdeau

Fort Roberdeau
Fort Roberdeau Historic Site

En 1778, pendant la Révolution américaine, le général Daniel Roberdeau construit à ses frais le fort Roberdeau pour protéger les mines de plomb qu’il a installées dans la région contre les Torries et les Amérindiens fidèles à l’Angleterre. Ces mines fournissaient les matières premières dont l’armée continentale naissante avait besoin pour produire des munitions et des balles de mousquet.

La région où se trouvaient les mines de plomb était riche, dans ce qui est connu sous le nom de Sinking Spring Valley. Cette vallée était un endroit parfait pour l’extraction du plomb, car elle contenait beaucoup de sol calcaire qui produisait une abondance de plomb.

Au début de la guerre d’Indépendance, il n’y avait pas beaucoup de sources fiables de plomb aux États-Unis. Pour répondre aux besoins en munitions des Patriotes, le général Roberdeau mène une expédition dans la région de la Sinking Valley et y trouve une bonne réserve de plomb.

Après s’être assuré du plomb, Roberdeau le renvoie en Pennsylvanie pour qu’il soit utilisé par son armée. Cet acte témoigne de son dévouement à la cause de la liberté et de l’indépendance, et on lui attribue souvent le mérite d’être devenu un membre important du Congrès continental.

Aujourd’hui, le fort Roberdeau est ouvert au public moyennant un droit d’entrée modique. Les visiteurs peuvent voir le fort reconstruit, ainsi qu’une grange restaurée (qui sert de boutique au musée), une maison de ferme et d’autres structures qui racontent la vie à la frontière pendant la guerre d’Indépendance.

En tant que rappel des dures réalités qui ont façonné les débuts de l’histoire de l’Amérique, le Fort Roberdeau est une attraction incontournable pour tout visiteur de l’État de Pennsylvanie. C’est un excellent moyen d’en apprendre davantage sur le passé de la région et sur la façon dont il a influencé notre présent. Il donne également un aperçu des difficultés auxquelles la nation a dû faire face alors qu’elle s’efforçait d’acquérir sa première liberté.

Le musée de l’État de Pennsylvanie

state_museum_pennsylvania
State Museum of Pennsylvania

Le musée de l’État de Pennsylvanie, situé dans le centre-ville de Harrisburg, est un endroit idéal pour explorer la richesse de l’histoire et de la culture de l’État de Pennsylvanie. Adjacent au Capitole, le musée présente un large éventail d’expositions et de collections qui mettent en valeur l’incroyable patrimoine de la Pennsylvanie.

L’un des musées les plus populaires de l’État, le State Museum of Pennsylvania (Musée de l’État de Pennsylvanie) a quelque chose à offrir à chacun. De l’art amérindien aux origines coloniales et révolutionnaires, en passant par un champ de bataille de la guerre de Sécession qui vous plongera dans l’ère industrielle, il y a beaucoup à découvrir pour chaque visiteur!

En tant que partenaire à but non lucratif de la Pennsylvania Historical and Museum Commission, le State Museum s’engage à préserver et à interpréter l’histoire texturée et fascinante de la Pennsylvanie. Son affiliation à la Pennsylvania Heritage Foundation offre de nombreux avantages aux individus et aux familles qui souhaitent découvrir les expositions et les programmes exceptionnels du musée.

Les visiteurs peuvent également découvrir l’environnement naturel de l’État au dernier étage du musée, où ils trouveront une impressionnante collection de fossiles et d’animaux taxidermisés. La section du musée consacrée aux sciences naturelles est incontournable, car elle couvre la géologie préhistorique jusqu’au début des années 1900.

Au premier étage du musée, vous trouverez une immense peinture murale représentant les événements marquants de l’histoire de la Pennsylvanie, réalisée par Vincent Maragliotti. Cette œuvre d’art étonnante est située dans le Memorial Hall, où vous verrez également une statue de William Penn.

La collection du musée comprend plus d’un million d’objets historiques et d’artefacts, y compris des documents, des photographies, des cartes et des dossiers militaires. Cette collection est l’une des meilleures du pays et constitue une visite incontournable pour tout voyageur désireux d’en savoir plus sur les personnes, les lieux et les produits qui ont façonné l’histoire unique de la Pennsylvanie.

Le Capitole de l’État de Pennsylvanie

Pennsylvania State Capital
Pennsylvania State Capital

Patrimoine historique national et symbole bien-aimé de l’histoire de l’État de Pennsylvanie, le capitole de Harrisburg est un chef-d’œuvre de splendeur architecturale. La rotonde est ornée de peintures murales, de carreaux, de vitraux et de moulures dorées. Conçu par l’architecte de Philadelphie Joseph Miller Huston, le bâtiment reflète les influences européennes de l’époque.

Son intérieur opulent présente des peintures, des sculptures et des vitraux réalisés par certains des meilleurs artisans de l’époque. L’impressionnant dôme du Capitole s’inspire de la basilique Saint-Pierre de Rome et mesure 272 pieds de haut.

Malgré son opulence et son intérieur éblouissant, le bâtiment a également été victime de scandales politiques. Plusieurs fonctionnaires, dont son architecte, ont été condamnés pour fraude.

Aujourd’hui encore, le Capitole est l’un des plus beaux symboles du patrimoine de la Pennsylvanie et a été qualifié de « palais des arts ». Il est considéré comme le bâtiment gouvernemental le plus impressionnant des États-Unis, et les visiteurs trouveront une abondance de trésors artistiques dans ses murs.

La conception du Capitole est le résultat d’un concours d’architecture. Il avait été conçu à l’origine par l’architecte Benjamin Cobb, mais sa proposition n’a pas été acceptée. La nouvelle commission a établi un ensemble de règles différentes et n’a invité que des architectes de Pennsylvanie à participer au concours.

Lors de l’ouverture du concours en janvier 1902, il y avait neuf participants. L’architecte de Philadelphie Joseph Miller Huston a été choisi comme lauréat et son projet a été achevé en 1906.

Le Capitole de l’État de Pennsylvanie est un site incontournable pour les amateurs d’histoire, d’architecture et de politique. Il incarne la richesse culturelle et politique de l’État de Pennsylvanie et offre une occasion unique de comprendre son fonctionnement et son histoire.

Si vous visitez le Capitole, n’oubliez pas de faire une visite guidée du bâtiment. Ces visites ont lieu en semaine ou le week-end (certaines nécessitent une réservation préalable). La visite guidée commence sous la rotonde et comprend un bref aperçu de l’histoire du bâtiment.

Château de Fonthill

Château de Fonthill

Lorsque vous pensez aux châteaux, vous imaginez probablement l’Europe, mais Doylestown abrite un château bien réel qui a été construit par un millionnaire excentrique. Henry Chapman Mercer, archéologue et fabricant de tuiles, a conçu et construit le château de Fonthill à Doylestown entre 1908 et 1912

. Il s’agit d’un des premiers exemples de béton coulé sur place, dont les murs, les sols, les cheminées et les plafonds sont décorés de tuiles fabriquées par Mercer, qui était un concepteur de tuiles talentueux et un collectionneur d’artefacts. La conception du château s’inspire de motifs médiévaux, élisabéthains et jacobéens.

Le château compte 44 pièces, plus de 200 fenêtres, 18 cheminées et 10 salles de bains. L’intérieur était à l’origine peint dans des couleurs pastel, mais l’âge et la lumière du soleil en ont fait disparaître toute trace.

Mercer a conçu le château lui-même, en commençant par le sous-sol et en montant jusqu’au septième étage. C’était son rêve personnel de vivre dans un château, il n’est donc pas surprenant qu’il l’ait construit avec tout ce qui était important pour lui.

Si vous êtes un passionné d’histoire, le château de Fonthill est un lieu à ne pas manquer. Le château est un site historique ouvert au public et géré par la Bucks County Historical Society.

La société a récemment reçu une subvention de la législature de l’État de Pennsylvanie pour étudier les rénovations à apporter à la propriété de 69 acres du château. Ces rénovations comprennent un plan de restauration du paysage, la création d’un nouvel espace éducatif qui occupera la « petite maison dans les bois » du château et l’extension du réseau de sentiers actuel. L’objectif est de révéler et d’améliorer les ressources culturelles, de faire preuve de leadership en matière d’écologie de conservation, de promouvoir le bien-être, d’impliquer la communauté et d’étendre la mission éducative du château.

Gettysburg National Military Park

Gettysburg National Military Park
Gettysburg National Military Park, Gettysburg, Pennsylvanie, États-Unis

Le Gettysburg National Military Park, situé dans la ville de Gettysburg, en Pennsylvanie, est un site historique majeur qui commémore la célèbre bataille de Gettysburg, l’un des tournants décisifs de la guerre civile américaine. Voici un aperçu de ce site et de son importance historique :

La bataille de Gettysburg s’est déroulée du 1er au 3 juillet 1863 et a été l’une des plus grandes et des plus sanglantes batailles de la guerre civile américaine. Elle a opposé les forces de l’Union sous le commandement du général George G. Meade aux troupes confédérées dirigées par le général Robert E. Lee. Cette bataille a marqué un tournant dans la guerre, car les forces de l’Union ont remporté une victoire décisive qui a inversé le cours du conflit en leur faveur.

Le parc est parsemé de monuments, de canons et de mémoriaux dédiés aux soldats qui ont combattu lors de la bataille. Ces monuments représentent les diverses unités militaires qui ont participé à la bataille, qu’elles soient de l’Union ou de la Confédération. Les visiteurs peuvent explorer le parc en suivant un réseau de routes et de sentiers qui les mènent vers ces monuments.

Le parc abrite également le Gettysburg Museum and Visitor Center, qui offre aux visiteurs une introduction complète à la bataille de Gettysburg. Le musée présente des expositions interactives, des artefacts historiques, des uniformes, des armes et des informations sur les événements qui ont conduit à la bataille et sur ses conséquences. Il constitue un point de départ idéal pour une visite du parc.

Le Gettysburg National Military Park préserve une grande partie du champ de bataille tel qu’il était à l’époque de la guerre civile. Les visiteurs peuvent marcher sur les terres où les combats ont eu lieu, découvrir les positions des troupes et se faire une idée de la topographie du champ de bataille.

Le parc propose des visites guidées, des programmes éducatifs et des reconstitutions historiques pour aider les visiteurs à mieux comprendre la bataille et son importance. Il existe également des cimetières militaires où reposent de nombreux soldats tombés au combat.

Le Gettysburg National Military Park est un lieu incontournable pour les amateurs d’histoire militaire et de la guerre civile américaine. Il offre une occasion unique de se plonger dans les événements de cette bataille décisive et de rendre hommage aux sacrifices des soldats qui y ont participé.

Old City

Le quartier historique de la vieille ville de Philadelphie est un trésor d’histoire américaine, offrant aux visiteurs une immersion dans le passé fascinant des États-Unis. Situé au cœur de la ville, ce quartier présente un mélange de rues pavées, de bâtiments anciens, de musées et de sites historiques. 

Le quartier historique de la vieille ville est le berceau de la révolution américaine. C’est ici qu’a été signée la Déclaration d’indépendance des États-Unis en 1776 à la Pennsylvania State House, aujourd’hui connue sous le nom d’Independence Hall. Les visiteurs peuvent explorer ce bâtiment emblématique où les Pères fondateurs ont déclaré leur indépendance vis-à-vis de la Grande-Bretagne.

Liberty_Bell_Center
Philadelphie, Pennsylvanie, États-Unis: Liberty Bell

Old City comprend des sites tels que l’Independence Hall, le Musée national de la Constitution, la Christ Church, le musée de l’histoire juive américaine, et bien d’autres. Le célèbre Liberty Bell Center abrite la Cloche de la Liberté, un symbole puissant de la quête de liberté et d’indépendance des États-Unis. Les visiteurs peuvent admirer cette cloche historique et en apprendre davantage sur son histoire.

Le quartier regorge de musées et d’institutions culturelles dédiés à l’histoire américaine. Parmi les incontournables, on compte le National Constitution Center, le Museum of the American Revolution et le Benjamin Franklin Museum, qui mettent en lumière les idéaux et les personnalités qui ont façonné les États-Unis.

En vous promenant dans le quartier historique, vous découvrirez de charmants bâtiments anciens restaurés avec soin, dont certains datent de l’époque coloniale. Les rues pavées et l’architecture préservée créent une atmosphère unique, invitant les visiteurs à un voyage dans le temps.

Le quartier propose des promenades autoguidées et des visites guidées pour aider les visiteurs à explorer l’histoire riche de la région. Ces visites offrent des informations approfondies sur les événements clés de la révolution américaine et sur les personnalités qui ont joué un rôle déterminant.

Le quartier historique de la vieille ville de Philadelphie est un lieu essentiel pour ceux qui s’intéressent à l’histoire américaine et à la fondation des États-Unis. Il offre une immersion unique dans les événements et les lieux qui ont marqué la naissance de la nation américaine.

S’abonner
Notification pour

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires