Recette Américaine

La fameuse ville de Boston – 4ème journée du road trip de la côte Est

Des signes dans les rues de Boston

Nous attaquons enfin la ville de Boston, ville la plus importante de la région de la Nouvelle-Angleterre. Résumé d’une visite express en une journée, comme quoi c’est possible.


Cet article fait partie d’une série d’articles dédiée à ce road trip, je vous invite donc à lire l’article qui résume l’ensemble du road trip, depuis le départ de Montréal vers Portland ainsi que la route depuis Portland vers Boston.

Nous sommes donc partis depuis notre airbnb en banlieue de Boston pour nous taper plein de bouchons, ce qui fut un véritable plaisir…

Boston, c’est une ville qui m’a été beaucoup vantée par mes amis qui y sont déjà allés, pour être un lieu riche en histoire, avec beaucoup de sites, mais également des hôtels incroyablement chers.

Arrivés à Boston, nous étions déjà au courant des prix absolument exorbitants des parking en ville, nous n’étions donc pas surpris, mais ça ne nous faisait pas plaisir pour autant (on parle d’environ 40/50$ la journée suivant votre proximité de l’aquarium ).

L’aquarium de boston

Nous avons donc commencé notre journée par l’aquarium de Boston, appelé en anglais le New England Aquarium.

Je ne vous cache pas que vu ma passion des foules, je n’ai pas été très ravi des groupes d’enfants mais bon, il faut bien que les jeunes s’éduquent. Attendez vous donc en semaine à devoir patienter ou vous installer en avance pour voir l’ensemble des attractions.

L’aquarium est bien construit, sur plusieurs niveaux, avec des espaces où l’on peut toucher des poissons et des crustacés, un spectacle d’otaries et un énorme aquarium central qui monte du sol à l’étage supérieur.

Il y a de nombreuses explications, bien construites, mais bien évidemment en anglais. Attendez vous donc à de nombreuses demandes de traduction de la part de vos bambins.

La freedom trail

Une fois la visite faite assez rapidement (les enfants de 1 en et demi demandent moins d’explications), nous nous sommes rendus vers l’activité majeure de Boston, la freedom trail. Par chance, le milieu de la freedom trail se trouve très proche de l’aquarium.

La freedom trail, c’est quoi ?

Il s’agit d’une ligne rouge, que vous pouvez admirer ci-dessous, qui relie tous les sites historiques de Boston, pour faciliter les visites des touristes. C’est une très bonne idée, parce que ça vous évite de vous paumer en vous baladant. Elle fait à peu près 4 kilomètres au total, ce qui vous permet de digérer tout en visitant la ville.

La freedom trail de Boston

Il y a 16 points touristiques à observer :

  1. Boston Common, qui est le plus ancien jardin public des Etats-Unis
  2. Massachusetts State House, qui est le siège du gouvernement fédéré de l’État du Massachusetts
  3. Park Street Church, église fondée en 1809
  4. Granary Burying Ground, troisième plus vieux cimetière de Boston et de l’état du Massachussets
  5. King’s Chapel, une ancienne église
  6. King’s Chapel Burying Ground, le cimetière adjacent à l’église
  7. La Statue de Benjamin Franklin et le site de la première école publique de Boston
  8. Old Corner Bookstore, une ancienne librairie
  9. Old South Meeting House, une église ayant servi de lieu de réunion notamment pour la Boston Tea party, qui fut une pierre angulaire de la révolution américaine
  10. Old State House, un édifice ayant rempli plusieurs buts tout au long des années
  11. Le site du Massacre de Boston, qui vut s’affronter anglais et américains
  12. Faneuil Hall et Quincy Market, une salle de marché et un marché
  13. La maison de Paul Revere, orfèvre américain, patriote lors de la révolution
  14. Old North Church, plus vieille église de Boston
  15. USS Constitution, frégate à trois mats
  16. Le site de la bataille de Bunker Hill, où a bien sûr eu lieu une bataille, et où vous trouverez un joli monument

Voici des photos de l’ensemble de la ville :

Comme je vous l’ai dit, nous avons pris la freedom trail en chemin, et nous sommes donc revenus sur nos pas pour la terminer. Je vous conseille de terminer de toute façon par Bunker Hill, puisque vous pourrez prendre juste à côté un ferry qui vous ramènera à côté de l’aquarium, ce qui vous évitera de marcher et vous fera découvrir la ville d’une autre manière.

Une fois cette journée bien remplie terminée, nous nous sommes rendus à notre arrêt pour la nuit, le Charles River Motel. Situé à la sortie de la ville de Boston, il vous évitera de faire trop de route de nuit dans les bouchons pour aller à votre prochaine destination.

Vous aller voir que l’hôtel dispose de commentaires mitigés, nous avons pourtant eu pour un prix décent une grande chambre avec 2 grands lits, climatisation, wifi, télévision et salle de bain. Il n’y a pas eu de problème de bruit, par contre le petit déjeuner est plus qu’inexistant, ne comptez donc pas dessus.

Par contre, et ça c’est top pour vous, l’hôtel est entre deux restaurants : Mc Donald’s (que je n’ai pas besoin de vous présenter), et un établissement iHop. Si vous n’êtes jamais allés aux USA, il y a peu de chances que vous connaissiez iHop, je vais donc vous en parler un peu.

Créée en 1958, la chaîne de restaurants International House of Pancakes (ou iHop en abrégré) se spécialise dans les pancakes, mais propose également des plats américains classiques et réconfortants. Leur spécificité, qui peut vous être très utile et est bien drôle, est qu’ils sont ouverts 24h/24, et que l’on peut commander n’importe quel élément du menu à n’importe quelle heure de la journée.

Si vous n’arrivez donc pas à dormir à 2h du matin et qu’une envie de pancakes red velvet vous taraude, vous pourrez aller dans un iHop le plus naturellement du monde, personne ne fera attention à vous. Voici une capture d’écran du site pour vous montrer leurs plats favoris :

Le menu iHop