Recette Américaine

De Providence à New York en passant par Yale – 5/6/7ème journée du road trip de la côte est

Le capitole du Rhode Island

Cet article fait partie d’une série d’articles dédiée à ce road trip, je vous invite donc à lire l’article qui résume l’ensemble du road trip, depuis le départ de Montréal vers Portlandla route depuis Portland vers Boston, et la visite de Boston.

Bon je triche un peu au niveau du titre, on part de Boston, mais on a en déjà parlé avant, on va pas repasser dessus.

Donc après notre nuit dans l’hôtel qui était pas mal et un bon dîner chez iHop, direction Providence, qui est la capitale du Rhode Island. Il y a deux choses qui sont importantes pour moi à propos de Providence :

Bref, nous nous sommes donc tranquillement rendus vers Providence, pour faire un petit tour express de la ville par ce jour férié (et oui, Thanksgiving), pour voir à quoi ça ressemblait, et si c’était si vide que c’était supposé être.

La ville de Providence

Providence en elle-même est équivalent à toutes ces capitales de petits états, avec les magasins habituels qu’on retrouve partout, mais une certaine détente qui n’est pas du tout présente dans des grandes villes comme NY ou Boston.

J’ai trouvé l’architecture plutôt agréable, avec des grands batîments en brique, en plus nous avions un beau ciel bleu, c’était donc parfait pour se balader. Rien de spécial à signaler, les attractions notées sur TripAdvisor sont plutôt anecdotiques, seul le capitole de l’état du Rhode Island a vraiment de la gueule.

Pour le déjeuner, nous sommes allés chez Tom’s Bao Bao, qui venait justement d’ouvrir une deuxième enseigne à Providence. Il s’agit de petits pains farcis fourrés de diverses choses, le tout replié à la main et cuit à la vapeur. Alors on va pas se mentir, c’était cher pour ce que c’était, mais c’était bon et surtout c’était ouvert, donc pas mal quand même.

Direction ensuite le sud de l’état du Rhode Island, vers Newport, qui est connu pour ses très belles maisons (je devrais plutôt dire demeures), donc certaines peuvent être visitées en échange d’un droit d’entrée. Vous pouvez également faire un tour en voiture, comme nous, et il y a différents arrêts en chemin, comme des criques ou des vieux bunkers abandonnés. Si vous avez le temps, cela peut être très sympa. Sur votre GPS, cherchez Ocean Drive, ça vous emmènera sur cette route qui fait la côte et qui passe devant les maisons.

Nous sommes ensuites allés dormir dans un autre état, le Connecticut, dans la Rodeway Inn, encore un hôtel qui ne payait pas de mine sur le papier, mais qui s’est avéré très bien pour le prix.

Encore une fois, le petit déjeuner est inexistant, mais vu que vous avez un frigo et des plaques de cuisson (et bien entendu un micro-ondes), vous pouvez manger ce que vous voulez. Me concernant, ça a été les restes de la veille, puisque nous avons mangé dans un très bon dîners familial, The Shack.

Sincèrement, c’était très classique pour les USA mais très bon, les portions sont énormes, et les serveuses très sympa. Nous sommes arrivés juste avant l’heure du coup de feu, sinon on aurait du attendre, c’est donc un endroit populaire.

L’université de Yale

Après le dodo, direction New York en traversant donc le reste du Connecticut, pour se rendre compte qu’il n’existe aucune grande ville dans cet état (sisi, c’est exact), et que tout l’état en entier ressemble à une ville de banlieue.

En passant, je m’étais dit que j’allais me faire un petit plaisir et visiter Yale, la fameuse université dont on entend toujours parler dans les films (avec le MIT de Boston, que je n’ai pas fait). Et bien vous serez d’accords (ou pas) avec moi en voyant les photos, mais Yale, ça ressemble un peu à Poudlard.

Des vieux batîments, des grilles, de la pierre, moi je m’y croyais. On a pu voir des familles qui visitaient pour voir s’ils envoyaient leurs enfants là bas. Sachant qu’il est déjà très difficile d’y rentrer, même avec des notes excellentes, mais qu’en plus il faudra verser en moyenne 63,970$ par an (évaluation officielle). Ca n’est donc pas n’importe qui qui peut y rentrer.

Pour le déjeuner, nous nous sommes arrêtés dans un fast food que je ne connaissais absolument pas, Duchess. C’est du très classique au niveau de la bouffe, par contre, pour les boissons, c’est très original. Vous choisissez votre boisson de base préférée, comme le Coca Light par exemple, puis vous ajoutez le sirop de votre choix. Voici des exemples de combinaisons :

New York

Arrivés à New York, bien entendu, bouchons, sinon ça n’est pas drôle. Et là, je dois bien vous avouer, et vous le savez si vous avez déjà lus les autres articles sur New York (ici, ici et ici), j’ai déjà fait beaucoup de choses là bas. Et encore, je ne vous en parle pas à chaque fois que j’y vais. Je vous rappelle que vous pouvez facilement y accéder soit par voiture depuis Montréal ou d’autres villes, ou encore avec un vol Paris New York.

Nous nous sommes donc tranquillement reposés dans notre famille là bas, nous sommes baladés dans des parcs, et c’était parfait. La seule chose que nous avons faite « d’exceptionnel », ce sont des photos au coucher du soleil de deux ponts qui relient Manhattan au Queens. Nous avons pu assister à un magnifique coucher de soleil et à un allumage des lumières de New York.

En revenant vers Montréal, nous nous sommes arrêtés à Woodburry Common premium outlets, qui est un gros centre d’achat discount, un peu comme usine center, mais en bien mieux. On essaye de s’y arrêter chaque fois, mais ça dépend du temps dont on dispose.

C’est donc sous une pluie torrentielle que nous avons fait le tour des boutiques, pour avoir des prix très intéressants sur des vêtements North Face et des jouets en pagaille. Si vous passez dans le coin, je vous conseille vraiment d’y aller.