Recette Américaine

Antelope Canyon & Page | Journées 8 et 9

On continue notre remontée vers l’Utah avec la ville de Page, Antelope Canyon X 2 et la route vers grand canyon north.


Cet article fait partie d’une série sur un road-trip américain dans l’ouest. Je vous conseille de commencer par le début ou les jours précédents :

Jour 8

Voici la route effectuée pour ce huitième jour :

Donc on est parti du camping de Mathers, et on a fait tous les points de vue jusqu’à la route de sortie vers Page, c’est à dire :

Si vous partez très tôt et que vous arrivez à attraper le coucher de soleil, vous pourrez avoir de très belles vues, tout comme au coucher de soleil.

Si vous connaissez un peu la zone, vous allez peut être me demander : « Bruno, pourquoi tu es sorti par le même endroit que tu es entré alors que tu dois juste aller au nord ? »

Et bien parce que le grand canyon coupe en deux de manière horizontale le parc, et qu’aucun véhicule ne peut traverser, seules des personnes aguerries peuvent le faire à pied. Donc pour aller du south rim au north rim, faut ressortir à l’est, repasser par Cameron et monter.

Sur notre passage, on a décidé d’aller à Page, puisqu’il y a des nombreux attractions touristiques là bas, qui valent vraiment le coup.

Le premier arrêt c’était Lower Antelope Canyon, à 12h30, en espérant que le soleil soit bien aligné verticalement, et que les rayons du soleil rentrent bien beau dans le canyon, comme on voit sur les photos.

J’avais choisi la société Dixie Ellis’s Lower antelope canyon tours, qui avait des bonnes notes, et dont les prix étaient standards, c’est à dire 33$ par adulte.

Nous sommes arrivés en avance, sous un gros gros soleil (là bas c’est le désert pur et dur), du coup on a fait tourner le générateur du camping car pour avoir la clim et on en a profité pour manger.

Au niveau de l’orga c’est pas top, parce que si c’est bien fait au début, t’attends qu’on t’appelle et tu y vas, en fait il faut attendre au soleil, partiellement sous un espèce de chapiteau mais sous lequel il fait vraiment chaud.

C’était tendu avec les enfants au mois de septembre, alors en discutant avec le guide, il m’a dit que le mois de Juillet, il y a souvent 3 heures de queue, avec des températures indécentes (on parle de +40 avec la réverbération et tout ça), et que ça arrive fréquemment que des gens s’évanouissent.

Du coup, prévoyez des manches longues, des chapeaux et de la crème solaire. Une fois arrivés dans le canyon, vous ne craindrez plus rien, mais l’attente peut être éprouvante. Nous on a du attendre 45 minutes 1 heure je pense.

Donc vous descendez des escaliers très pentus, en vous suivant à la queue leu leu, ça fait vraiment usine, imaginez des fourmis qui se suivent et vous aurez le résultat.

Le chemin est très serpenté, et vous en aurez pour 2 heures de visite à peu près. Vous n’avez pas le temps de vous arrêter, il faut avancer donc dépêchez vous pour les photos.

A noter qu’il existe des tours pour photographes, je croyais que les indiens arrêtaient la foule le temps que vous fassiez la photo, mais en fait pas vraiment. Ca vous donne juste le droit d’emporter un trépied, mais il y avait des débats pour savoir si les mois d’été il fallait demander un permis auprès du conseil tribal, du coup j’ai pas pris cette option qui est plus chère (47$ + le prix du permis), et en fait je voyais pas trop ce que ça aurait changé.

C’est un bel endroit, mais la foule m’a vraiment fait sentir comme une simple source d’argent, j’aurais vraiment apprécié qu’il y ait moins de monde pour pouvoir profiter.

Après, nous sommes rendus à Lake powell, qui est aussi un parc national, et l’endroit où se trouvait notre camping pour la nuit.

On s’est garés, et là moment détente, on est allés se baigner sur la plage, en famille, très agréable, pause parfaite dans le voyage.

On est allés voir le coucher de soleil sur Horseshoe bend, qui est point de vue que je voulais absolument faire, mais là aussi blindé de monde, venez tôt pour vous faire une place.

Il y a beaucoup d’articles dans la presse récemment, puisque ce site est victime de son succès, passant de quelques milliers de visiteurs à l’année (-de 10 000 en 2005) à 4000 par jour en 2016.

Du coup, ils sont en train de faire des travaux, installer des barrières pour sécuriser un peu le tout car il y a des morts chaque année, et surtout rendre moins sauvage le parking, parce que je vous garantis que pour avoir une place, il faut avoir de la chance et surtout forcer, parce qu’on vous volera votre place sans aucune hésitation.

Bon la vue est superbe, on a fait le coucher de soleil mais le lever est également très beau, par contre attendez vous à de la foule, beaucoup de japonais avec des appareils photos haut de gamme, du coup si vous prévoyez de prendre des photos de bonne qualité, allez-y tôt.

En rentrant, on est passés chez Pizza Hut parce qu’on était pressés, et ce soir là, pour la première fois du voyage et de ma vie, on a vu la voie lactée, j’ai fait des photos, moment très spécial pour moi car c’était mon rêve. J’étais vraiment super content, et voir à l’oeil nu la voie lactée c’est vraiment un moment unique (qui se reproduira au cours de voyage, héhé).

Le camping était Wahweap RV and campground, très bien puisque pas trop serrés et avec une vue sympa.

Ce camping était ma première occasion de prendre en photo la voie lactée, un de mes objectifs, c’était un moment très spécial pour moi.

Jour 9

Voici la route effectuée pour ce 9ème jour :

On est s’est encore (toujours) levés tôt, pour aller voir le lever de soleil sur lake powell, qui était vraiment sympa, puis on est allés à Dam overlook, qui n’était pas foufou.

Ensuite, on pensait faire upper antelope canyon, mais en fait non, on avait réservé un autre canyon, canyon X chez Taadidiin tours.

C’est un peu cher sachant que ça n’est pas le upper canyon que tout le monde veut voir (34$), mais par contre on était un groupe de 6-8 personnes, du coup on pouvait prendre notre temps, se poser, un des indiens a joué de la flûte, c’était bien. Du coup, vous déciderez si vous voulez de la foule et LE vrai truc, ou pas de foule et un truc quand même pas mal.

Ensuite on a pris la route jusqu’à North rim, route qui n’est pas du tout comme celle pour south rim, il n’y a pas de points de vue, quasiment que des trails, du coup on en a pas trop fait parce que c’est assez dur avec les gamins (ce ne sont pas des trails de débutant).

A noter que sur la route, on a croisé un troupeau de bisons qui se baladait tranquillement, et notamment en plein milieu de la route.

On s’est contentés d’aller à bright angel cove, puis je suis aller prendre des photos de la voie lactée en faisant bien attention où je mettais les pieds, parce qu’en pleine nuit noire et le long de précipices, ça ne pardonne pas !

On avait du louer une cabine, un lodge, beaucoup plus cher que ce qu’on voulait (210$), pas de wifi mais eau et électricité, parce qu’il ne restait que ça dans tout le parc.

C’est très pratique si vous voulez vous balader de nuit et faire des photos puisque vous êtes juste à côté du canyon, et que le camping est à 1 mile et demi. Du coup décidez suivant votre budget et vos envies.