Recette Américaine

Pain à la citrouille – Pumpkin bread

Puisqu’on arrive à l’approche d’Halloween, il est temps de sortir les recettes d’époque et voici donc le temps de la citrouille, avec le pumpkin bread (pain à la citrouille ou au potiron, comme vous préférez)


Recette pour une miche de pain

Temps de préparation : 30 minutes

Temps de cuisson : 1 heure et 30 minutes

Temps total de la recette : 2 heures

L’avis des internautes : 4.4 /5 – 2995 avis

Ingrédients pour le pumpkin bread

Puisque vous venez sur mon blog, je ne vais pas vous prendre pour des débutants et vous parlez d’Halloween, que vous connaissez déjà… Allez si, mais seulement des anecdotes plus ou moins drôles.

Il faut savoir qu’Halloween existait déjà du temps de nos ancêtres, puisque c’est une fête celte (irlandaise), qui célèbre les morts. L’histoire veut que le 31 octobre, les fantômes se mêlent aux vivants, dans la joie et dans la bonne humeur, et pour les remercier, on leur laissait des gâteaux à condition qu’ils surveillent nos âmes pour leur garantir une entrée au paradis.

A l’époque d’ailleurs, point de citrouille, mais un navet qui servait de lanterne au fameux Jack O’Lantern (l’histoire complète).

Les Américains n’ont donc rien inventé, mais à la manière de Saint-Nicolas qu’ils ont transformé en Santa Claus, ou Père Noël, ils ont commercialisé la fête. Je tiens d’ailleurs à préciser que c’est grâce à Coca-Cola que le Père Noël est rouge, puisqu’auparavant il était vert.

Toujours est-il, qu’en Amérique du Nord, même ici à Montréal, le soir d’Halloween, les enfants se baladent de porte en porte en demandant le fameux « des bonbons ou un sort ». C’est une fête très familiale, mais elle nécessite l’accompagnement des enfants par un adulte, à cause de tous les dangers qu’il peut y avoir contre eux.

Une fois rentrés à la maison, vous dites que c’est fini vous pouvez laisser ces charmants bambins manger leurs bonbons, eh bien non ! De charmantes personnes mettent par exemple des lames de rasoir dans les pommes ou injectent des produits mortels (mort-aux-rats par exemple) dans les bonbons. Il est donc recommandé de ne garder que des bonbons sous sachet, et dont vous pouvez vérifier l’étanchéité. Vous allez me dire que c’est triste, mais malheureusement c’est comme ça.

Une fois ce principe de précaution appliqué, je vous rassure, ça n’empêche pas les enfants de bien s’amuser, déguisés comme ils aiment tant le faire, et de se créer un bon capital de caries.

Dans la recette du pumpkin bread, on utilise de la purée de citrouille, qui est disponible dans toute l’Amérique du Nord sous forme de boîte de conserve, que vous pouvez sûrement trouver également en France ou que vous pouvez faire vous-même en récupérant tout simplement la chair de la citrouille et en la mixant. Voilà à quoi ça ressemble :


Recette pour le pain à la citrouille

Vous pourrez tout à fait faire cette recette pour l’après-midi d’Halloween, voir en dessert s’il vous reste un peu de place après par exemple une tarte au potiron.

Voici une petite vidéo québécoise pour rigoler sur l’halloween :