Recette Américaine

La patate douce

la patate douce est un féculent originaire d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud qui a une place très importante dans toute la gastronomie américaine.


Je sais qu’en France on n’a pas tellement l’habitude de l’utiliser, mais en Amérique du Nord (et dans le reste du monde d’ailleurs), la patate douce est utilisée sous toutes ses formes : en purée, en frites, bouillie, en tarte…

La patate douce tient son nom de sa ressemblance avec la pomme de terre traditionnelle, et à son goût plus doux, légèrement sucré. C’est un aliment très agréable à cuisiner et à déguster.

L’autre énorme avantage de la patate douce réside dans ses apports nutritionnels. Bien qu’affichant un goût sucré, elle n’est pas calorique et ne contient pas un nombre de calories élevé.

Jugez vous-même pour une cuisson à l’eau (100 g de patate douce) :

La patate douce contient également de grandes quantités de vitamines A,vitamine B6, de cuivre et de manganèse. On y trouve également des quantités convenables de vitamines B2, vitamine B5, et vitamine C.


Et, vous vous en serez doutés, de par sa couleur orange, elle est très riche en béta-carotène (ça rend aimable ou ça donne les fesses roses, à vous de voir).

Vous le voyez, la patate douce peut tout à fait avoir sa place dans un régime ou une alimentation équilibrée, et est nourrissante.

Certaines études récentes montrent que la consommation de certaines espèces de patate douce pourrait limiter les risques de cancer, diminuer la résistance à l’insuline dans le cadre du diabète et avoir également un effet protecteur contre les infections.

Son autre gros avantage, qui vous concerne moins, mais qui concerne une partie de la population mondiale, est sa facilité à être cultivée. En effet pour beaucoup de populations de l’hémisphère sud la patate douce est un aliment important, source de fibres et de vitamines.

Je vous parlerai d’ailleurs la semaine prochaine de l’initiative d’une association qui me tient à coeur, afin de lutter contre la faim dans le monde.

Et c’est bien beau tout ça, me direz-vous, mais comment je la mange ?

Vous pouvez aussi bien la faire cuire dans de l’eau et la consommer comme une pomme de terre classique ou encore la réduire en purée par la suite avec un peu de lait ou de beurre.

Vous pouvez également la passer au four comme une pomme de terre rôtie, la frire pour faire de délicieuses frites de patate douce, ou encore faire une tarte aux patates douces.

Si vous êtes donc à court d’idées pour vos repas, la patate douce devrait vous donner une large avance avant que vous vous ennuyiez à nouveau.